La chronique du vendée globe

Chaque jeudi une chronique et une mise en perspective sur la course par les envoyés spéciaux du musée 
 

par LV Corto et Camikinz 

Chronique et mise en perspective sur la course par les envoyés spéciaux du musée
 
 
À J-4 AVANT LE DÉPART DU VENDÉE GLOBE, ON EST AU TAQUET POUR VOUS FAIRE VIBRER TOUT
AU LONG DE CETTE COURSE MYTHIQUE ! MAIS AVANT DE VIVRE DES SEMAINES PASSIONNANTES
DE NAVIGATION, VIREMENT DE BORD ET CAP À 180° POUR COMPRENDRE LA GENÈSE DE CE DÉFI
HORS DU COMMUN.
 
 

 

2020, UN CRU EXCEPTIONNEL
ON A TOUS VIBRÉ DIMANCHE DERNIER AU PASSAGE DU CHENAL DES SABLES, ET TRÉPIGNÉ
NERVEUSEMENT AVANT LE COUP D’ENVOI QUI A SU SE FAIRE DÉSIRER ! UNE ÉDITION 2020 SI
SINGULIÈRE, À COMMENCER PAR L’ABSENCE DE PUBLIC POUR SALUER LE DÉPART DE NOS
VALEUREUX CONCURRENTS, SI CE N’EST AUX BALCONS AVOISINANT LE CHENAL.
REVENONS SUR LES PARTICULARITÉS DE CETTE ÉDITION, EXCEPTIONNELLE À PLUSIEURS
TITRES. IL FAUT LE DIRE, JAMAIS DEPUIS SA CRÉATION EN 1989 LA COURSE N’AVAIT RÉUNI UN
PLATEAU SPORTIF AUSSI IMPORTANT ET AUSSI VARIÉ.

 
 

 

11 JOURS DE COURSE. QUE DE SURPRISES ET DE REBONDISSEMENTS NOUS OFFRE DÉJÀ CETTE
9ÈME ÉDITION DU VENDÉE GLOBE ! RIEN N’EST ÉCRIT, ET C’EST CE QUI FAIT LES JOIES DU SPORT !
ALORS QUE NOS VALEUREUX SKIPPERS ONT DÛ NÉGOCIER LES DIFFÉRENTES DÉPRESSIONS
RENCONTRÉES SUR LEUR ROUTE, DÉJOUER LES PIÈGES DU CYCLONE THÊTA POUR ENFIN
ATTRAPER LES ALIZÉS, ILS SONT EN TRAIN DE PASSER L’EQUATEUR ET AVEC LUI LE REDOUTÉ
POT AU NOIR…

 
 
 
ON DIRAIT LE SUUUUUD !
ÇA Y EST : NOS SKIPPERS ONT LA TÊTE EN BAS ! APRÈS LE PASSAGE DE L’EQUATEUR ET LE PETIT
SALUT TRADITIONNEL À NEPTUNE, ILS FILENT À BON TRAIN DANS L’ATLANTIQUE SUD, DIRECTION
LE CAP DE BONNE ESPÉRANCE, ET AVEC LUI LE GRAND SUD, À LA FOIS FASCINANT ET GLAÇANT !
 
 
 
ENTRE CASSE, ABANDON, NAUFRAGE ET SAUVETAGE, ÇA REMUE FORT DANS LE GRAND SUD ! LE
CAP DE BONNE ESPÉRANCE EST À PEINE ATTEINT ET DÉJÀ NOUS SAVONS QUE CETTE ÉDITION
2020 RESTERA DANS LES ANNALES. CAR SI LES CAPACITÉS DE CES IMOCA DERNIER CRI N’EN
FINISSENT PAS DE NOUS ÉPATER, LES DANGERS N’EN RESTENT PAS MOINS PRÉSENTS À CHAQUE
COIN DE DÉFERLANTE…
 
 

ALORS QUE LA MAJORITÉ DES CONCURRENTS A MAINTENANT PASSÉ LE CAP DE BONNE
ESPÉRANCE, C’EST «AUTRE OCÉAN AUTRE AMBIANCE» ! AVEC L’INDIEN ET LES MERS DU SUD,
ON SUPERPOSE LES POLAIRES DANS UNE MER DÉSORDONNÉE ET DES VENTS À 30-40 NŒUDS
(55-75 KM/H) POUR AFFRONTER LA « BOÎTE À BAFFES ».
 
 
 
 

AU COEUR DE L'INDIEN, LE MORAL DE NOS SKIPPERS EST MIS A RUDE EPREUVE,
DUR DE RESTER POSITIF QUAND CA TAPE DANS TOUT SANS ARRÊT DANS LE CHAMP DE BOSSES,
QUAND LA MÉTÉO LAISSE PEU DE RÉPIT POUR UN CRÉNEAU DE SOMMEIL
ET QUAND ON A PLUS D'UN MOIS DE SOLITUDE DANS LES SAFRANS...
 
 
 
 
 
 
PAS DE VACANCES NI DE JOURS FÉRIÉS POUR NOS SKIPPERS DU VENDÉE GLOBE
QUI N'ONT PAS CHÔMÉ CES DERNIERS JOURS : JUSTE LE TEMPS DE NOUS LAISSER AVALER UNE BONNE DINDE,
ET ILS AVAIENT DÉJA ENGLOUTI LE PACIFIQUE ! APRÈS LA TASMANIE, PLUS DE 15 000 MILLES SANS TERRES ET SANS REPROCHES
AVANT DE DÉCROCHER LE HORN, SAINT GRAAL DU MARIN...
 
 
 
 
 
 
 
PARTIR FAIRE LE TOUR DU MONDE A LA VOILE, C’EST ACCEPTER DE SE DECONNECTER…
C’ETAIT EFFECTIVEMENT LE CAS POUR LES LAMAZOU, GAUTIER, PEYRON ET CONSORTS, C’EST MOINS VRAI AUJOURD’HUI !
ON REMBOBINE QUELQUES DECENNIES EN ARRIERE :
« ICI SAINT-LYS RADIO, SERVICE RADIOTELEPHONIQUE AVEC LES NAVIRES EN MER… ».
ATTENTION, ICI ON VOUS PARLE D’UN TEMPS QUE LES MOINS DE 30 ANS NE PEUVENT PAS CONNAITRE !
 
 
 
 
 

Sauvetage en mer du sud.

Récit d'une incroyable nuit par LV_Corto & CamiKinz
En savoir plus

Traversée en solidaire

En savoir plus

Podcast / un océan de livres

Découvrez le podcast littéraire du musée national de la Marine 

Prenons le large, petite histoire de la navigation

En savoir plus